Le chocolat : Que faut-il en penser ?

 Qui n’a jamais succombé à l’appel du chocolat en regardant sa série préférée ?

Et qui n’a jamais culpabilisé en se disant « je n’aurai pas dû : je vais le regretter ! »

 

Et bien sachez que vous n‘êtes pas seul(e)s !

 

Mais faut-il réellement regretter de se faire plaisir avec un morceau de chocolat ?

 

Pour répondre à cette question, nous n’allons pas retracer l’histoire du chocolat, mais reprenons ensemble la recette sa recette pour mieux comprendre de quoi nous parlons :

 

Pour obtenir du chocolat, il faut mélanger différents ingrédients selon la nature du chocolat souhaité :

  • pour le chocolat noir : masse de cacao + sucre
  • pour le chocolat au lait : masse de cacao + sucre + lait en poudre
  • pour le chocolat blanc : beurre de cacao + sucre + lait en poudre

Selon les proportions de chaque ingrédient, la qualité du chocolat varie :

  • chocolat à cuisiner : la matière cacaotée (masse de cacao + beurre de cacao) doit être ≥ 30 %
  • chocolat à croquer : la matière cacaotée (masse de cacao + beurre de cacao) doit être ≥ 35 %
  • chocolat supérieur : la matière cacaotée (masse de cacao + beurre de cacao) doit être ≥ 43 %

 Attention : le beurre de cacao est une matière chère. Les industriels la remplacent donc parfois par des graisses de substitution (ex : huile de palme).

 

Voyons maintenant quelle est la composition nutritionnelle du cacao et comparons-la à celle du chocolat :

En résumé :

 

Le cacao est riche en :

 

  • fibres
  • phosphore
  • magnésium
  • fer

 

Le cacao est source de :

  • calcium
  • vitamine B9
  • protéines

Le cacao est pauvre en :

  • sucres
  • sel

Grâce à sa composition nutritionnelle, le cacao possède de nombreuses vertus. Il permet notamment de :

  • Favoriser la bonne santé des yeux
  • Favoriser le renouvellement osseux
  • Favoriser le développement du système immunitaire
  • Favoriser la bonne santé de la peau et des cheveux
  • Lutter contre le vieillissement cellulaire
  • Lutter contre le stress
  • Lutter contre la fatigue

 On observe ici, que la transformation du cacao en chocolat augmente considérablement sa teneur en lipides et en sucres. Cela l’appauvrit également en nombreux nutriments

(fer, magnésium, fibres, protéines…).

 

Rassurez-vous, la consommation de chocolat reste malgré tout recommandée, mais il y a quelques petites règles à connaître pour conserver ses propriétés nutritionnelles intéressantes : 

  • plus votre chocolat est fort en cacao (> 75 % de cacao), meilleur il sera pour votre santé
  • choisissez des chocolats sans graisses de substitution
  • limitez votre consommation (2 carrés par jour)
  • prenez le temps de savourez votre moment de plaisir !

 Conclusion :

Le cacao est qualifié de « superaliment » de par sa richesse en nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments…). Il permet de maintenir une bonne vitalité et de combler de nombreuses carences. Cependant, le cacao est rarement consommé sous forme de poudre de cacao sans sucres ajoutés. Il est plus généralement consommé sous forme de chocolat (ajout de sucre et de lipides). Afin de maintenir l’équilibre entre la santé et le plaisir, il est recommandé d’en limiter la consommation, mais de ne pas s’en priver !

 

Ne culpabilisez plus : consommé avec modération, le chocolat est l’allié de votre santé !

 

Pour en savoir plus sur la fabrication du chocolat :

 

 

Le cacao est récolté à partir des fèves de cacao, issues de la fermentation des graines se trouvant dans la cabosse (fruit du cacaotier). Les fèves de cacao sont ensuite séchées puis torréfiées. C’est la torréfaction qui permet au cacao de développer tous ses arômes. Les fèves sont broyées donnant ainsi la masse de cacao. Puis, la masse de cacao est envoyée dans une presse qui permet de séparer le beurre de cacao (sorte d’huile) et la poudre de cacao (sous forme de galettes).